Séminaire à Bruxelles les 5 et 6 mai 2018

Être juste là avec ce qui est…

Je ne peux rien vous donner, je ne peux que vous indiquer l’endroit où vous êtes déjà.

Le personnage qui se rêve est construit d’histoires, de croyances, d’idées et d’opinions en tout genre. Il porte sur lui le fardeau de toutes ses blessures émotionnelles sur lesquelles se sont érigées des stratégies mentales fortes pour ne plus ressentir la douleur. Mais vient un moment où toutes ses stratégies deviennent plus lourdes à porter que les blessures elles-mêmes et l’histoire toute entière de ce personnage devient une souffrance permanente.

Quand cette souffrance se reconnaît et qu’elle accepte de se regarder en face, un processus de déconstruction peut avoir lieu. Cette déconstruction est le chemin de retour à la maison.

Cette rencontre est un accompagnement et une invitation à…

Rester là avec ce qui apparaît.

Ne plus fuir, ne plus se battre, ne plus résister à ce qui a pourtant l’air de nous anéantir, car cet anéantissement n’est qu’une impression et ce qui risque d’être anéantit n’est qu’un fantôme.

Rester là sans savoir. Sans chercher ni la sécurité, ni la connaissance, ni la compréhension.

Ce n’est ni un choix, ni un chemin. C’est un abandon, une résignation qui surgit à la suite d’une longue recherche n’ayant menée à rien. C’est le constat d’une impuissance totale qui survient et qui emporte avec lui tous les minces espoirs qui reste.

C’est le deuil des rêves se croyant atteignables, le deuil des histoires attendant la « happy end ».

C’est un goût de lassitude qui surgit dans un triste vent de solitude.

Rester avec ce vent et ce goût, sans rien attendre, sans aucune volonté, être juste là avec ce qui est. Là, ce n’est pas un endroit. Il n’y a rien à trouver et rien à acquérir. Aucune nouvelle histoire et aucun nouveau rêve à (re)construire. Rien que ce qui est là à cet instant. Juste la vérité de cet instant.

 

Comment se déroule le séminaire?

 

Chaque séminaire est différent, il se construit en fonction des personnes qui sont présentes, de leurs questions, de leurs vécus et de l’énergie qui sera là l’œuvre. Les séminaires sont souvent ponctués d’exercices et de méditations, mais ils se précisent dans l’instant, en fonction de ce qui émerge. Mis à part le sujet général de toutes les rencontres, vous ne pouvez donc pas savoir (moi non plus d’ailleurs) vers quel thème il se dirigera, ce qu’il va pointer, ni comment il va le faire. Il s’agit donc de participer à un séminaire sans chercher à le choisir en fonction de ce que « vous » voulez ou de ce qui « vous » intéresse, mais d’y participer en lâchant prise sur vos désirs et votre volonté, pour laisser la vie vous révéler ce dont vous avez vraiment besoin.

Pouvez-vous vous ouvrir et laisser la vie vous enseigner ce qui doit l’être?

Pouvez-vous lâcher le contrôle et vous laisser surprendre par elle?

Pouvez-vous juste être curieux de le découvrir?

 

Date et horaire:

 

Samedi 5 et dimanche 6 mai de 10h à 12h et de 13h30 à 16h30

 

Infos et inscription:

 

Marie-Jo
Mail: nondualitebru@gmail.com
Tél: 00 32 (0)2 375 14 16

RÉSERVATION INDISPENSABLE par e-mail nondualitebru@gmail.com avec vos noms, adresse et numéros de téléphone