L’éveil est possible maintenant !

Nous ne sommes pas ce que nous croyons être. Nous ne sommes ni ce personnage, ni ce corps, ni ce mental. Ce que nous sommes en réalité est bien au-delà de l’humain et cela dépasse de loin ce que nous pouvons imaginer.

Nous sommes l’Illimité, l’Amour ultime, la présence, la Vie elle-même.

Cette paix intérieure, cette présence si douce et si intense à la fois. Je ne peux en parler que très grossièrement. Il est impossible de décrire à quelqu’un ce qui lui est inconnu. Aussi impossible que de décrire une couleur à quelqu’un qui ne voit pas. Quelle que soit la manière dont je tente de l’exprimer, cela ne pourra être qu’imaginé par celui qui ne le vit pas.  Il ne pourra en avoir qu’une idée, mais jamais cette idée ne sera la réalité. Et plus il va s’accrocher à cette idée,  plus il va s’éloigner de cette vérité.

Il est impossible d’en parler.

Et pourtant… j’en parle. Ou du moins, je tente de le faire.

Pourquoi ? Je n’en sais rien. Je ne peux juste pas faire autrement. C’est cette force qui parle d’elle-même à travers moi se rappelle à elle-même.

Les mots font ce qu’ils peuvent, mais ils ne sont que des étincelles comparer au feu qui les anime. L’important ce ne sont pas ces mots, ni ce qu’ils racontent. Il est inutile de s’y accrocher, car en eux-mêmes, ils ne signifient rien. Ces mots sont simplement comme un parfum qui peut éveiller le souvenir.

Ce dont je parle n’est pas quelque chose qui peut s’acquérir. Ce n’est pas non plus un état qui peut s’atteindre. Ce dont je parle c’est simplement ce que vous êtes, mais qui est comme oublié, caché au plus profond de vous-même. Cette paix dont je parle est votre véritable nature, votre état naturel d’Être. Et puisque c’est déjà ce que vous êtes à cet instant même, il est impossible de le devenir. Ce qu’il est par contre possible c’est de le voir, de le réaliser.

Pour ça, on dit souvent qu’il n’y a rien à faire et c’est vrai puisque, comme c’est déjà ce que vous êtes, vous n’avez rien à faire pour le devenir. Toutefois, il y a bien des choses qui peuvent se faire pour que cette vérité se reconnaisse. Regarder, porter son attention, constater, rester avec ce qui est là sans le fuir,…  Les comportements  intérieurs peuvent se transformer, mûrir, être accepté et permettre alors à cette vérité de se dévoiler à son rythme.

L’éveil survient en un clin d’œil, c’est vrai, mais un processus de dissolution est déjà en place avant et il continue d’ailleurs souvent aussi après. L’éveil n’est pas là fin, ce n’est que le début.

Qu’il y ait eu « éveil » ou pas,  ce processus est un véritable travail de déconstruction. L’éveil ne peut être vivant que dans un espace vierge de toute saisie égotique ou mentale et chaque recoin devra être dépoussiéré, nettoyé de chaque croyance, de chaque illusion, de chaque blessure, de chaque peur.

L’éveil, c’est reconnaître votre vraie nature.


Textes
worried-girl-413690_960_720 Comment se débarrasser des pensées négatives ?

Eh bien c’est assez simple, je ne vais pas …

kid-2529907_960_720 Ne fais pas de l’éveil un nouveau but à atteindre!

. La panique, l’angoisse, le désespoir,… n’ont pas à …

voir tous les textes

Caroline

À l’âge de 31 ans, Caroline s’aperçoit que, malgré le fait d’avoir tout pour être heureuse, quelque chose manque à son bonheur. Elle réalise alors qu’elle n’a pas de passion et se met à chercher ce qu’elle croit être la raison de ce sentiment de manque. À travers cette recherche, elle se rend compte que chaque choix, chaque direction et chaque action entreprise n’est qu’une réponse automatique... Lire la suite